Développer l’esprit zen

Un esprit zen est défini comme un esprit qui voit tout comme si c’était la première fois, comme s’il s’agissait d’un nouveau-né qui expérimente l’univers à travers de nouvelles lentilles qui n’ont pas été entachées par le langage, les émotions ou les étiquettes. Selon des preuves scientifiques, l’adoption d’une mentalité zen peut nous aider à nous détendre, à penser plus clairement et à agir avec plus de compassion.

L’esprit zen en quelques mots

Avec un esprit zen, vous pouvez accepter vos idées, vos sentiments et vos perceptions tels qu’ils sont. Les situations et les circonstances ne sont que des événements qui n’ont aucune signification tant que nous ne les imprégnons pas de nos propres idées et émotions subjectives. La façon dont nous choisissons de prêter attention détermine la façon dont nous voyons un scénario. Nous devons mettre nos sentiments et nos pensées au premier plan afin de bénéficier de leur sagesse. Ce n’est pas la même chose que de les dissimuler ou d’y réagir de manière irrationnelle.

Pour réprimer les sentiments et les émotions qu’ils choisissent d’ignorer, de nombreuses personnes se tournent vers la drogue, le jeu, la nourriture, le travail, le sexe ou des activités qui plaisent aux gens. Ils réagissent de manière émotionnelle plutôt que réfléchie dès qu’une mauvaise émotion surgit en eux.

Cependant, agir sans réfléchir permet aux sensations négatives de persister ; avec le temps, l’accumulation de ces sentiments peut devenir accablante, et les comportements de dépendance auxquels vous pouvez avoir recours pour vous réconforter peuvent en fait exacerber le problème. Lorsque vous vous comportez avec une attitude zen, vous écoutez attentivement vos pensées et sentiments négatifs.

Enfin, au lieu d’avoir peur de la douleur, vous l’acceptez comme une partie naturelle de la vie, ce qui diminue votre inquiétude. En conséquence, vous serez plus concentré, plus détendu et plus conscient de votre environnement. Cette méthode ne consiste pas à se débarrasser des choses, mais à accepter ce qui est. Voici cinq conseils pour vous aider à développer une attitude de maître.

1. Pour un esprit zen soyez attentif à ce qui vous entoure

La pleine conscience est la capacité de se concentrer et d’entraîner son esprit à prendre conscience de la conscience elle-même, ce qui permet de se concentrer sur son propre but et son propre sens. Selon les universitaires, la pleine conscience se définit comme le fait de prêter attention au moment présent dans une perspective non critique et non réactive. L’esprit zen nous apprend à être un observateur conscient de nos propres comportements et sentiments au moment où ils se produisent.

2. Développer la capacité d’observer avec objectivité

Chacun de nous possède en lui un observateur objectif. Cette partie de nous est dépourvue de réactivité émotionnelle et ouverte sur le monde. Nous devons nous accorder avec cette composante de nous-mêmes afin de créer une mentalité zen. Pour ce faire, nous devons prêter attention à nos comportements et réagir à la vie plutôt que de réagir de manière impulsive. Cela entraîne des modifications cérébrales à long terme qui nous permettent de réagir de manière réfléchie.

3. Prenez l’habitude de faire de l’exercice

Vous pouvez créer les bases de changements importants dans votre cerveau en faisant de l’exercice chaque semaine, en adoptant un régime alimentaire nutritif et en dormant bien. Plus votre cerveau sera en bonne santé grâce à ces améliorations significatives, plus votre vie sera heureuse. L’exercice physique est une option thérapeutique sous-estimée. Il libère des endorphines, qui aident le cerveau à créer de la vigilance et à combattre les mauvais sentiments.

4. N’essayez pas de changer ce que vous ressentez vraiment

Laissez les choses être comme elles sont : Essayer de vous faire sentir différemment de ce que vous ressentez est une perte de temps. Accepter ce qui est et ne pas se critiquer parce qu’on se sent d’une certaine façon sont deux aspects importants de l’esprit zen. Étonnamment, beaucoup découvrent que le fait de permettre aux choses d’être telles qu’elles sont leur permet également de changer. Plutôt que de porter un jugement sur nous-mêmes, nous devrions les regarder avec ouverture et acceptation. Cela implique d’être gentil et indulgent envers soi-même.

5. Concentrez-vous sur la tâche à accomplir

Il suffit de reconnaître quand votre pensée s’égare et vous entraîne dans le passé ou le futur pour rester présent à ce que vous faites en ce moment. Au début, cela peut sembler difficile, mais cela deviendra plus facile avec le temps.

Essaieriez-vous d’ignorer et de juger votre meilleure amie pour son désarroi face à un scénario difficile si elle venait vous parler d’un problème qu’elle rencontre ? Pas du tout. Vous prêteriez très probablement attention à ses problèmes, vous lui permettriez de parler librement et vous lui offririez une épaule sur laquelle pleurer. C’est ce que signifie être ouvert et sensible aux sentiments des autres. N’est-il pas raisonnable de se traiter soi-même avec la même considération ? Développer une attitude zen implique de faire exactement cela. Se soutenir et soutenir les autres, c’est permettre à la douleur d’exister dans le moment présent et agir avec sympathie plutôt qu’avec combativité. Pour éviter que votre esprit et vos pensées ne soient distants, vous devez apprendre à leur faire confiance. Pour ce faire, il faut se concentrer sur elles et les aimer comme s’il s’agissait de personnes qui vous sont chères.

 

Laisser un commentaire

− 1 = 5