Comment lutter contre la procrastination

Conseils pour savoir comment lutter contre la procrastination

L’habitude de tout remettre à demain a le contraire: l’habitude de tout faire sur-le-champ. En fait, la procrastination est un désir de travailler plus vite qu’il n’est nécessaire, même si cela demandera des efforts et des erreurs. Voici un article sur comment lutter contre la procrastination.

Qu’est-ce que la procrastination et comment l’éviter?

Comment lutter contra la procrastination et quelles sont les raisons de la procrastination ? La plupart des psychiatres et des médecins conviennent que la procrastination peut être causée par l’instabilité, une faible estime de soi ou des difficultés de concentration, la peur de l’échec ou l’insuffisance.

Pour ce faire, regardez les avantages: la procrastination est une perte de temps et d’argent, et elle vous fait vous inquiéter des choses que vous finissez par avoir à gérer à la dernière minute.

Sept conseils anti-procrastination

  • 1 – Faites une liste de choses à faire… et c’est déjà fait!
  • 2 – «Identifiez-vous des objectifs réalisables.
  • 3 – «Commencez par la partie la plus difficile.
  • 4 – « Rechercher » en premier « 
  • 5 – « Évitez les distractions.
  • 6 – Prenez suffisamment de temps.
  • 7 – «Récompensez-vous.

Qu’est-ce que la procrastination en psychologie?

Une personne s’arrête toujours au travail, une action qu’elle doit entreprendre.

Les conséquences de la procrastination peuvent être nombreuses: anxiété, inquiétude, manque de qualité du travail et aversion pour tous les effets négatifs de la procrastination (9). Anxiété.

Qu’est-ce que le report des émotions?

Les émotions jouent un rôle important. Ils servent de système d’alerte et fournissent des indices sur nos circuits internes. Cela affecte notre perception, notre jugement et notre motivation. Ils proviennent d’un déclencheur interne ou externe.

L’anxiété est un phénomène psychologique complexe et intense (commençant par la vitesse et la durée) d’un seul animal psychologique associé à une réaction naturelle aux influences biochimiques (internes) et environnementales (externes).

Là encore, des recherches marketing ont montré que la sortie des médias évoque des émotions (Murry et Dacin, 1996). Richins (1997) a également montré que les processus comportementaux jouent un rôle important à la fois lors de la consommation d’un produit et d’une arme.

Environ 15 pour cent de la population sont incapables d’exprimer leurs sentiments avec des mots. Cela est dû au manque de connexion entre les zones émotionnelles du cerveau et ceux à qui elles sont représentées. L’alexithymique ne peut pas exprimer ce qu’il ressentait.

Quelles stratégies peuvent être utilisées pour contrôler la procrastination?

Combien de types de procrastination existe-t-il?

La pratique de tout remettre à demain a le contraire: c’est de tout faire sur-le-champ. En fait, la procrastination est un désir de faire un travail plus vite que nécessaire, même si cela demandera des efforts et des erreurs.

Une personne s’arrête toujours au travail, une action qu’elle doit entreprendre.

La procrastination est un retard dans ce que nous pouvons faire maintenant et jusqu’à demain ce que nous pouvons faire aujourd’hui. Cela s’applique notamment aux tâches stressantes de la vie quotidienne: ménage, travail, courses, rendez-vous

La procrastination (du latin pro «en avant» et crastinus «demain») est une pratique consistant à retarder les actions (qu’elles soient limitées ou non à un seul domaine de la vie quotidienne).

Comment éviter la procrastination au travail?

Dix façons de lutter contre la procrastination

  • Planifiez votre travail une semaine à l’avance.
  • N’en faites pas trop.
  • Définissez le style Salami.
  • APPRENEZ à établir des priorités.
  • Éliminez les distractions.
  • Changez votre environnement.
  • N’essayez pas d’être parfait!
  • Apprenez à dire «non»!

Conseils pour arrêter de tergiverser!

  • Dressez la liste de toutes les tâches à effectuer.
  • Divisez les tâches difficiles en tâches plus petites.
  • Planifiez certaines heures de pause.
  • Regardez un travail à la fois.
  • Fournissez le matériel nécessaire pour accomplir la tâche.
  • Débarrassez-vous de toutes les distractions autour de vous.

La pratique de tout remettre à demain a le contraire: c’est de tout faire sur-le-champ.

La peur de l’échec: on ne sait pas comment faire, on a peur de mal faire, alors on choisit de ne pas commencer. Ca a du sens. Le problème est que ce phénomène s’aggrave avec le temps. Plus nous attendrons, plus ce sera dur pour nous, et surtout lorsque nous voulons repousser.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

21 − = 18

Retour haut de page